AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (i will follow you into the dark)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Izzie Morgan

avatar

(FACE, ©) : timeless.
(PSEUDO) : marie
(MEETINGS) : 5
(AGE) : trente ans
(JOB/STUDIES) : lieutenant de police
(LOVE STATUS) : fiancée et très heureuse

MessageSujet: (i will follow you into the dark)   Sam 11 Juil - 19:13


- isobel morgan -
i just want you to know who i am.
--------------------
nom complet: Adoptée par son beau père à l'âge de 3 ans, elle porte le nom de Morgan. C'est pourtant sous le nom d'Aldizzio qu'elle est née. Parfois, elle se demande ce qu'aurait été sa vie avec cette autre famille, mais elle sait qu'elle n'aurait pas été aussi heureuse. Morgan, c'est aussi le nom qu'elle entend dès que son patron la sermonne, ce qui lui donne un peu de caractère. Ses prénoms ? Isobel Patricia, le second étant un hommage à sa grand mère, Patrizia. Isobel adore son prénom même si elle s'est habituée à se faire appeler Izzie, ou encore Iz'. âge, date et lieu de naissance : Sa date de naissance est le 23 mai 1985 ce qui lui fait trente ans. Elle est née à Londres, et si elle vivait dans une maison minable dans un quartier populaire jusqu'à ses trois ans, elle s'est par la suite installée avec sa mère, son beau père, son frère et sa demi soeur dans un des quartiers les plus luxueux de Londres. Elle s'est toujours imaginée faire sa vie ici, et elle le fait avec bonheur. nationalité et origines: Si elle est anglaise, la jeune femme a tout de même du sang italien en elle. Sa mère est née là bas, tout comme le reste de sa famille. Elle a d'ailleurs déjà visité l'Italie plusieurs fois et adore y retourner de temps en temps histoire de voir un peu de soleil méditerranéen. métier/études: Izzie est une fière lieutenant de police. Elle travaille dans l'équipe la plus active de Londres et adore son métier. Avant de rencontrer son fiancé, elle se serait donnée h24 pour le boulot mais l'amour lui a apprit à se calmer. Elle ne compte pas pour autant abandonner son poste, il n'en est pas question. orientation sexuelle: Hétérosexuelle. statut civil: La jeune femme est fiancée à Dan, un homme qu'elle aime de tout son coeur. Elle attend même son enfant, et c'est pour bientôt. statut familial: La jeune femme et son fiancé n'ont pas à se plaindre. Elle gagne bien sa vie, et lui a hérité il y a plusieurs années d'une tante, ce qui les protège du besoin. Et puis, elle sait que son père adoptif sera toujours là pour elle en cas de problèmes. traits de caractère: écrire ici. Merci de renseigner au minimum 5 qualités et 5 défauts. groupe: écrire ici. avatar: Tatiana Maslany la magnifique. crédits: tumblr.

dream a little dream of me.
Ceci n'est pas facultatif et ne peut donc être retiré. Il vous suffit néanmoins de nous donner dix points importants à savoir sur votre personnage. Argumentés ou non, ils peuvent autant porter sur des tics, des manies, des habitudes, son caractère ou son histoire. Vous avez carte blanche, du moment qu'on en apprend un peu plus sur lui ou sur elle.

tell me sweet little lies.
Ce questionnaire est obligatoire. Toutefois, nous ne vous demandons que cinq petites lignes par question - rien d'insurmontable. Ne vous contentez pas d'un oui ou d'un non, d'une phrase s'apparentant au strict minimum. Merci de retirer les explications avant votre validation.

le destin: l'absolu ou une excuse? écrire ici.
les ingrédients du bonheur: écrire ici.
rapportez les paroles de l'un de vos proches à votre sujet: écrire ici.
rapportez ici les paroles de la dernière personne croisée: écrire ici.


pseudo/prénom: écrire ici. âge et pays: écrire ici. connexions: écrire ici. commentaires sur le forum: écrire ici. autres: écrire ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izzie Morgan

avatar

(FACE, ©) : timeless.
(PSEUDO) : marie
(MEETINGS) : 5
(AGE) : trente ans
(JOB/STUDIES) : lieutenant de police
(LOVE STATUS) : fiancée et très heureuse

MessageSujet: Re: (i will follow you into the dark)   Sam 11 Juil - 19:14

scars and souvenirs.
« Papa, maman, je sais ce que je veux faire de ma vie. » L’un leva les yeux de sur son journal, soudainement intéressé par la vie aux alentours. L’autre se redressa, le corps tendu, attendant le prochain coup de massue. Voyant l’air désespéré de ses proches, elle se sentit obligée de les rassurer, levant les mains devant elle dans un signe d’apaisement. « Et ça n’a rien à voir avec le catch cette fois, ou un quelconque animal, je vous le promet. » Le souvenir de sa folle aventure fit sourire son père. Ils avaient acceptés à l’époque, plus parce qu’ils savaient qu’elle ne suivrait pas cette voix bien longtemps qu’autre chose. Ils pouvaient avoir peur de ses choix de carrière cependant, il n’était pas rare qu’Isobel se mette à faire des rêves farfelus. Si la carrière de catcheuse avait été assez réelle pour qu’elle s’inscrive à plusieurs cours, le reste de ses projets avaient toujours été aussi dingue au fil de sa vie. Première femme à marcher sur le soleil, chasseuse de tigres, femme-gorille, directrice d’un cirque, pilote d’hélicoptère en haute mer, garagiste pour les trains, et même ninja. Des projets qui animaient toujours la famille de rires. Pas vraiment des moqueries. De la surprise et de la tendresse la plupart du temps. De la pitié, selon qui lui faisait face. Mais ses proches s’étaient fait à ses désirs et sa mère savait qu’elle ne devrait pas s’inquiéter outre mesure si elle apprenait un jour que sa fille était partie devenir jongleuse dans un théâtre burlesque sourd et muet serbe. « Vas y ma puce, dis nous donc ton nouveau projet. » « Je… » Elle regarda d’abord son père, puis sa mère. Puis son petit frère, assit par terre, jouant à sa console. Les deux ainés n’étaient pas présent, heureusement pour elle. Si son frère ainé acceptait sa personnalité extravagante, sa soeur elle était loin d’accrocher. « Je vais m’inscrire à l’école de police. » Les parents restèrent interdits un moment. Pas de cracheur de feu, d’alligators ou d’espions cette fois. « Pour de vrai ? » « Pour de vrai oui. » Elle ajouta à son affirmation un signe positif de la tête et attendit quelques secondes avant que ses parents ne se lèvent et ne viennent la prendre dans leurs bras. Elle avait l’approbation pour devenir Robocop. Et c’était trop cool.

La robe rouge dans laquelle elle s’était glissée moulait parfaitement les formes de son corps, un peu trop même lui semblait-il. « Tu t’es vu Iz’ ? T’es superbe là dedans, il ne te résistera jamais ! » avait dit Rosa, sa meilleure amie. Ce n’était pas elle qui se retrouvait là, devant le bar de Brighton, a tirer tant bien que mal sur le bas de sa robe pour ne pas se sentir trop nue. Elle souffla un bon coup et entra dans le lieu, pile à l’heure fixée par son rendez vous. Zachary, 23 ans, brun aux yeux noirs, fan de baseball et de culture asiatique. Un garçon qui avait « liké » le profil que lui avait crée son amie après sa récente rupture. Un garçon qu’elle avait promit de rencontrer autour d’un verre pour passer le temps. Un mec avec qui elle finirait la nuit comme une pauvre fille dans l’unique but de se changer les idées, à la veille de ses examens finaux de l’école de police. Rien de bien fabuleux. La brune marcha dans le bar, cherchant aux alentours l’homme. Elle n’en avait vu que quelques photos sombres et ne parvint pas à le trouver dans cette foule de visages. Jusqu’à ce qu’une tignasse brune ne l’attire au fond du bar. Elle souffla un bon coup et fonça, son plus beau sourire sur le visage et les poings serrés. « Bonsoir, Zach ? » N’attendant pas la réponse, elle s’assit face à lui et posa sa pochette, tentant de ne pas fixer le jeune homme. « Ouf, j’ai cru que tu ne serais pas là. Non pas que je le voulais, hein. Mais on voit toujours dans les films la pauvre fille attendre pendant que le garçon est ailleurs, tu vois le genre ? » Son regard parcouru la salle, et se posa sur le verre face à lui. « Oh, tu as déjà commencé à boire. Bien, parfait. La même chose s’il vous plait ! » Demanda-t-elle à la serveuse qui passait là, avant de poser enfin son regard sur lui, pas à l’aise du tout. Le choc fut quelque peu surprenant. Il ne ressemblait pas vraiment aux photos, quelques petits airs peu être. Deux yeux d’un noir intense, un nez droit, une bouche fine. Un visage parfait, parfait et sexy. Bien joué Iz’ se félicita-t-elle mentalement. Un sourire plus détendu se forma sur son visage alors qu’elle détendait les muscles de son dos. « Tu es bien mieux en vrai. » Un, deux, trois. Ses paroles arrivèrent à son esprit alors qu’il souriait, amusé. Un air désolé prit place chez elle et elle tenta vainement de se rattraper, levant les mains comme pour se protéger d’une quelconque moquerie. « Enfin, t’es très bien sur les photos hein. Mais là… Enfin voilà. » Elle laissa tomber ses bras, le sourire toujours gêné, le regard fixé sur lui pour ne pas se perdre ailleurs et se mettre à bafouiller plus encore. Elle se sentait ridicule. « Je te remercie. Je te trouve très jolie, toi aussi. » Enfin il parlait ! Elle se sentit rougir alors que sa voix puissance venait enfin chatouiller ses tympans. Merci seigneur, il était parfait. Elle offrirait une boite de macarons à Rosa pour la remercie, voir une dizaine. La discussion se mit en route enfin, avec des gênes et des rires des deux cotés. Elle ne put s’empêcher de garder le regard plongé dans celui de son vis à vis, brulant de milles feux. Jusqu’à ce qu’au bous d’une heure une silhouette vienne les déranger, des fleurs à la main. « Isobel ? » Levant le regard vers l’intrus, elle reconnu immédiatement Zachary, le vrai. Les traits plus grossiers, le teint plus mat, les yeux plus mornes. Elle bugua un moment, le fixant lui puis son rencard, puis lui à nouveau. « Mais… » Elle tourna le regard vers le faux Zachary, le fusillant du regard alors qu’il lui souriait comme un enfant prit en flagrant délit. « Moi c’est Dan. » « Comment avez vous pu ! » Elle se leva d’un bond sous son regard amusé, se confondit en excuses auprès du véritable rencard et commença à le suivre, déçu malgré tout de son implication. Un regard en arrière et ses yeux retombèrent sur Dan, son sourire charmeur et ses yeux pétillants… « Zachary, toutes mes excuses. Mais je ne vais pas pouvoir rester. » « Quoi ? » Elle tapota son épaule de manière très gênante, lui fit un sourire désolé et le quitta sans plus de cérémonie, rejoignant le premier garçon pour son plus grand plaisir. « Où en étions nous ? »


« Oh allez quoi ! Izz' ne fais pas la tête je t'en prie ! » « Laisses moi tranquille. » Croisant les bras sur sa poitrine, elle mouva d'un coup sa tête, évitant le visage souriant de son petit ami. Celui-ci ne put s'empêcher de rire avant de la prendre dans ses bras malgré tout. « Lâches moi crétin. » « Mais ma puce ! » Elle repoussa les bras l'entourant avant de se lever en direction de la cuisine, profitant de sa fuite pour récupérer un fruit dans lequel elle croqua sans préavis, évitant prodigieusement de regarder son amant qui se leva du canapé, mi amusé mi mal à l'aise. « Isobel, écoutes, je suis désolé. J'ai pas été super sympa et- » « Sympa ?! » Elle le coupa, se tournant enfin vers l'énergumène, le pointant d'un doigt menaçant. « Tu as passé la soirée à leur dire que j'avais grossi, que j'étais énorme, une vrai baleine ! Tu as passé la soirée à te moquer de moi ! » « Mais mon cœur ! » « Non, chut. Je ne veux pas savoir. » Elle lui tourna le dos, avalant la chair du fruit, laissant couler sur son menton le jus frais. Bon dieu qu'elle avait faim. « ...Tu devrais engloutir ta pêche encore plus, je suis sur que ça s'avale très bien un fruit de cette taille. » Le corps de la jeune femme se tendit et elle se tourna d'un bond vers le garçon, lui jetant le reste du fruit à la figure alors qu'il tentait de l'éviter, riant un peu plus. « Je vais te tuer ! » Il se précipita sur elle et l'embrassa avant qu'elle ne puisse dire un mot de plus, bloquant ses poignets fins pour ne pas se prendre de coups. Le baisé dura, dura, dura. Jusqu'à ce qu'elle ne se soucie plus de la haine, de la honte ou de la colère. Jusqu'à ce qu'il ne recule en souriant. « Tu sais, moi j'aime ça, ton appétit... .» Elle lui jeta un œil surpris, stupéfaite qu'il puisse revenir sur le sujet après la crise. Elle resta silencieuse, l'invitant à aller au bous de sa pensée. Ce qu'il fit, provoquant chez elle désir et hilarité dans un cocktail déroutant. « T'es pas sérieux. J'ai simplement faim » Osa-t-elle souffler après un moment de réflexion. « A oui ? Et tes soudaines crises quand t'es pas d'accord ? Ou quand tu as pleuré, parce qu'ils avaient annulés ta série ? » « Ça ne veut rien dire, j’étais juste sur les nerfs. » Il lui jeta un regard plus amusé encore, avant de poser la main sur son ventre. Certes, elle se sentait plus lourde en ce moment, et plus détendue. Mais ça ne voulait rien dire, si ? Elle fronça les sourcils. « Daniel, c’est pas drôle. Tu crois vraiment que… ? » Elle n’osa pas finir sa phrase. « Tu n’as qu’une façon de le savoir. »


« MORGAN ! Dans mon bureau, immédiatement ! » La jeune femme soupira et posa le dossier qu’elle avait en main avant de rejoindre l’office de son capitaine. Prenant sa voix la plus douce et la plus joyeuse, elle entra dans la pièce sombre, toute sourire. « Ouiiii ? » « Qu’est ce que je vous ai dis à propos de l’enquête Fredricks ? » Elle fronça les sourcils, d’un air naïf. « De chercher du coté de la veuve ? » « De laisser l’affaire à vos collègues ! Je ne veux plus vous voir courir partout, vous m’entendez ? » « Mais monsieu- » « Non, pas de mais. Vous êtes enceinte dois-je vous le rappeler ? Vous êtes censé vous reposer, pas courir après les malfrats. » Elle baissa les yeux vers son ventre encore à peine arrondis avant de les relever, humides. « Mais monsieuuuuur… Il faut que je résolve cette enquête, s’il vous plait. J’y suis presque. » « Morgan… » Le ton de l’homme se fit plus doux, plus paternel. Il l’invita à s’asseoir, ce qu’elle fit en silence. « Je sais que vous êtes une flic géniale. Et je sais que vous ne lâcherez pas votre boulot avant que le gosse ne vous sorte sur les bottes. Mais si vous continuez vous allez vous épuiser. Et on ne veut pas de ça ici. Prenez soin de votre santé bon dieu ! Un enfant c’est pas rien. » Une moue boudeuse naquit sur son visage alors qu’elle le fixait. Ce qui ne marcha pas, bien sur. Il était bien le seul à ne jamais succomber à son regard de chien battu. Celui là même menait Dan par le bous du nez, et cela bien avant la grossesse. « Je peux travailler en équipe sinon. Comme ça je pense, et l’autre bouge. Ça irait ça ? » « Si vous trouvez un partenaire, oui pourquoi pas. » Si vous trouvez… La bonne blague. Si tout le monde l’adorait dans la brigade, elle n’était pas moins au courant que ses sautes d’humeurs et son tempérament joyeux en effrayait plus d’un. Un instant elle vous faisait les ongles en rêvassant de son enfant et le moment d’après elle pleurait à l’idée que son futur fils ne se mari jamais. Ereintante, le mot était faible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(i will follow you into the dark)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I follow you into the dark - Exotic
» I'll follow you into the dark. #Atropos.
» [VX]Dark earth[Stopper]
» Dark Angel =]
» dark alexis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEST - MBY :: identity card. :: YOUNG BLOOD-
Sauter vers: